Méthodologie de la dissertation juridique

En première année de droit, retenez une chose : la méthodologie est votre passeport pour la L2. Aussi surprenant que cela puisse paraître, si vos connaissances sont bancales mais que votre méthodologie est correcte, votre copie peut largement obtenir la moyenne. Mais jamais l’inverse, donc soyez attentif.

Règles générales pour la dissertation

Pour comprendre l’exercice même de la dissertation, comprenez bien de quoi il s’agit : la dissertation est une démonstration. Vous devez donc répondre à une question en déroulant logiquement vos idées pour que la réponse soit claire, nuancée et évidente (tout ça !). Dès lors, ne faîtes pas de conclusion. Dans une dissertation juridique, elle est tolérée si elle apporte un plus mais on s’en passe généralement par convention : nul besoin de répéter de ce que vous avez déjà dit dans votre dissertation !

Pour la rédaction proprement dite :

  • Les citations sont à mettre entre guillemets (sinon c’est du plagiat)
  • Ne faites pas de paraphrase : la citation fait partie de la dissertation
  • N’abusez pas des citations : une par sous-partie suffit
  • Les titres des ouvrages doivent être soulignés
  • Ne multipliez pas les couleurs, la sobriété est de rigueur

Enfin, notez qu’un adage, même en latin, n’est absolument pas le garant d’une doctrine ou de la vérité. Et dans le même ordre d’idée, les termes latins sont à utiliser quand ils sont courts mais plutôt à éviter lorsqu’ils sont longs. Vous ne brillerez pas en expliquant que nemo auditur propriam turpitudinem allegans…

Dissertation

Lire la suite « Méthodologie de la dissertation juridique »