Perles de copies juridiques, le droit dans tous ses états – Acte IV


perles de copies

Petits fragments de vie relevés en corrigeant des copies…

« A la fin de la seconde guerre mondiale, lors de la chute du mur de Berlin » (dans les années bissextiles ?)

« Pour trouver une solution aux problèmes financiers, il faut réunir les responsables des Etats concernés dans des collocs » (comme ça ils pourront en parler avant d’aller se coucher ?)

« Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre du général de Gaulle » (ou presque)

« La plupart des Etats du monde observe une constitution dans leur gouvernement mais c’est parfois l’inverse comme en Angleterre » (outch !)

« La possession, c’est le fait d’avoir une détention, ou de jouir sur un bien » (merci de remonter votre braguette)

« malgrés que le régime soit présidentiel, le président n’a pas de pouvoir incontrissables. » (malgré que c’est un joli mot, incontrissable n’est pas fançais, et malgré que non plus)

« considérant que c’est un mariage entre deux hommes, la notion de fidélité n’est pas nécessaire » (considérant que c’est un mariage, il faut revoir votre argumentaire…)

« Il ne faut pas de laisser faire : demandons la décision de relax » (ouais, faut être cool !)

« Il faut se méfier de l’adultère car ce n’est plus vraiment une faute morale en 2015 mais la jurisprudence, toujours en retard, n’a pas évolué en ce sens. » (satanée jurisprudence)

« désolé mais là il y a vis du consentement » (utilisons un tourne-vice)

« Vous me demandez si la France est une démocratie, moi j’ai envie de dire oui, mais là c’est quand même bien le bordel de la rue » (et le bordel est une sacrée notion juridique !)

« En l’espèce, nul ne peut prouver que la femme a commis l’adultère dans le but de tromper son mari » (elle n’y a même jamais pensé !)

« Le métier de fonctionnaire consiste à fonctionner » (bien vu !)

« Sa femme propose de coucher avec d’autres hommes en précisant néanmoins qu’il s’agit de relations sexuelles tarifées, ce qui peut éventuellement se rapprocher du concept de prostituée mais moins d’adultère même si le mari ne semble pas d’accord » (rapprochons les concepts, on y est presque… même si le mari n’est pas d’accord)

« Si elle trompait son mari avant leur mariage, peut-il vraiment invoquer l’adultère pendant le mariage ? » (on se le demande !)


Abonnez-vous à Juriswin !

Sinscrire

 
N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires de cet article !
Vous pouvez aussi rejoindre Juriswin sur Facebook et/ou Twitter
 

logo juriswin
 
 

Publicités

Participez à la discussion et laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s