La loi de Pareto appliquée aux études universitaires


Connaissez-vous Vilfredo Pareto ? Cet économiste et sociologue italien est à l’origine de la célèbre (mais souvent incomprise) loi des 80/20. A l’origine de ce concept, on trouve un potager…

En effet, en analysant ses récoltes de petits pois, Pareto fit une grande découverte : 80% de ses petits pois étaient produits par 20% de ses plans. Il se concentra donc sur ces pousses, plus fertiles, pour mieux cultiver son potager. En partant de ce constat, il a voulu appliquer cette idée au reste de la société, et il en conclut que cela fonctionnait :

  • 20% des gens possèdent 80% de la richesse
  • 20% des clients génèrent 80% du chiffres d’affaires
  • 20% de vos vêtements sont portés 80% du temps
  • 20% des criminels sont responsables de 80% des crimes


Evidemment, on peut contester les chiffres pour le plaisir de réinventer la roue et se gargariser d’avoir élaboré le principe du 70/30 ou du 90/10, mais peu importent les nombres, c’est l’idée qui est importante. Retenez ceci : 20% de vos efforts produiront 80% de vos résultats. Et c’est valable aussi pour vos études.

Loi de Pareto

Si c’est si simple, pourquoi tout le monde travaille tellement ?

Je vous le demande ! Mais la réponse tient probablement a deux raisons.

D’abord, les gens aiment se sentir occupés. On a l’impression d’être impliqué, consciencieux, de se dévouer corps et âme à la réussite de son cursus, etc. Je le concède : ceux qui le prétendent son généralement honnêtes. Il n’empêche que c’est une distorsion de la réalité.

Ensuite, et c’est une raison qui s’applique à bien d’autres choses : la peur. On se dit que si tout le monde fait comme ça, il serait insensé de faire autrement. Et puis on a peur de passer pour un paresseux, pour un dilettante, pour un marginal… Mais ne laissez pas la peur vous arrêter.

Comment appliquer la loi de Pareto aux études universitaires ?

Eh bien, en lisant ce blog, et en appliquant ses conseils ! Au fil des semaines, je tâcherai de vous indiquer ce qu’il est indispensable de retenir, notamment en matière de méthodologie. Cela ne vous dispense pas d’aller en cours : ce blog n’aura certainement pas vocation à remplacer un cours magistral, il ne fera que souligner les notions à connaître.

Vous serez parfois surpris du peu de choses à retenir, et c’est bien normal. Mais posez-vous la question autrement. Avec globalement 6 à 7 matières par semestre et des manuels qui font 300 pages à la louche, pensez-vous qu’on vous demande de retenir l’intégralité des 2000 pages que cela représente ? Assurément pas.

Cela ne veut pas dire non plus qu’il ne faut retenir que ce qu’il est indispensable de retenir. La culture générale vous servira toujours, et pas seulement dans vos études. Surtout si vous voulez aller loin dans la vie.


Abonnez-vous à Juriswin !

Sinscrire

 
N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires de cet article !
Vous pouvez aussi rejoindre Juriswin sur Facebook et/ou Twitter
 

logo juriswin
 
 

Publicités

5 commentaires sur « La loi de Pareto appliquée aux études universitaires »

Participez à la discussion et laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s