Comment deviner les sujets d’examens pour les galops et les partiels : une application pratique de la loi de Pareto


schtroumpf devinette Les lecteurs de Juriswin le savent : la loi de Pareto s’applique aussi bien aux petits pois qu’aux études de droit. Et si ça fonctionnait aussi pour les exams ?

Pour mémoire, la loi de Pareto (ou loi des 80/20) nous explique que 20% des causes produisent 80% des résultats… Ce qui nous permet de penser que 20% des sujets tombent 80% du temps aux examens.

En partant de ce principe, il serait intéressant de se consacrer aux sujets qui tombent 80% du temps et de choisir soigneusement les éventuels sujets sur lesquels vous pouvez faire l’impasse en cas de calendrier trop serré (mais ce n’est pas recommandé : mieux vaut faire des fiches de révisions efficaces et se concentrer sur la méthodologie juridique).

Trop beau pour être vrai ? Pas du tout !

Comment est-ce possible ?

La première chose à comprendre, c’est que la brèche dans le système est à la fois humaine et systémique :

  • Présupposé n°1 : les profs sont des feignasses
  • Présupposé n°2 : les programmes évoluent peu

Vous pouvez toujours essayer de prouver le contraire (et vous y parviendrez sans doute dans quelques cas spécifiques) mais les faits sont là. La plupart des profs ont dans leur besace 5-6 sujets qu’ils recyclent entre les galops et les examens finaux. L’intitulé peut vaguement changer mais vous pouvez en extraire la même problématique et le même plan.

D’ailleurs, cela surprend souvent les utilisateurs de la Méthodo Juriswin lorsque je devine le sujet que leur prof leur a donné. Mais ce n’est pas sorcier : il n’y a pas non plus 500 sujets possibles sur la théorie de l’infans conceptus ou la nature de la Vème République.

deviner

Phase 1 : soyez attentifs en TD

Il est possible que votre chargé de TD soit particulièrement sadique mais c’est rarement le cas et il peut au contraire vous aider en vous fournissant des éléments sur le contenu des exams à venir : type d’épreuve (dissertation ou cas pratique), sujet non traité (parce que trop en retard dans le programme), etc.

Ensuite, la règle générale veut que les galops d’essai comme les partiels finaux portent sur des éléments abordés en TD. Et c’est là que vous pouvez commencer à faire des maths :

  • Constat mathématique : un semestre comporte 10 séances de TD
  • Déduction mathématique : deux thèmes tombent 80% du temps

Pour les galops d’essai, c’est donc encore plus simple puisqu’ils interviennent en milieu de semestre. Et compte tenu des formats de plus en plus en vogue pour ce type d’épreuve (plan détaillé plutôt que dissertation rédigée, par exemple), l’important est d’assurer sur la méthodologie (on ne le dira jamais assez…).

Phase 2 : épluchez les annales d’examens

Pour dégoter ces fameux thèmes qui reviennent 80% du temps, rien de plus simple : interrogez les redoublants, les étudiants plus avancés, les chargés de TD… et reportez-vous aux annales d’examens, souvent disponibles auprès des associations étudiantes.

En épluchant ces documents, vous allez vite vous rendre compte que certains thèmes ressortent constamment. Contrairement au baccalauréat, ne pensez surtout pas qu’un thème qui est tombé l’année d’avant ne reviendra pas cette année : c’est précisément le contraire !

En sachant cela, efforcez-vous de repérer les petites lubies de votre chargé de TD sur tel ou tel sujet : formule toute faite qu’il apprécie, référence indispensable selon lui, intitulé de plan ou accroche qui a ses faveurs, etc.

Pourquoi cela ? Eh bien tout simplement parce que c’est généralement votre chargé de TD qui corrige vos galops d’essai et qu’il y a souvent une chance sur deux ou une chance sur trois qu’il corrige aussi vos copies d’examens finaux. Partant de là, il serait bien dommage de se priver de deux ou trois coquetteries pour lui faire plaisir et booster votre note !

 



Abonnez-vous à Juriswin !

Sinscrire

 
N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires de cet article !
Vous pouvez aussi rejoindre Juriswin sur Facebook et/ou Twitter
 

logo juriswin
 
 

Publicités

3 commentaires sur « Comment deviner les sujets d’examens pour les galops et les partiels : une application pratique de la loi de Pareto »

Participez à la discussion et laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s