Le raisonnement juridique : 3 étapes pour (vous aider à) penser comme un juriste


Le raisonnement juridique : 3 étapes pour (vous aider à) penser comme un juriste

Pendant un cursus en fac de droit, on nous explique qu’il faut développer sa culture juridique car cela permet de développer un raisonnement juridique. C’est visiblement quelque chose d’évident, mais cela laisse perplexe bon nombre d’étudiants.

En quelques mots, un raisonnement juridique consiste à faire des liens logiques entre des notions et des concepts juridiques. Par exemple, on vous interroge sur le statut de l’embryon et cela vous évoque à la fois la notion d’infans conceptus, la question de la personnalité juridique, le droit de la mère et l’IVG…

Voici donc 3 étapes pour vous aider à développer votre raisonnement juridique.

 
Etape n°1 : apprendre le vocabulaire et les termes juridiques

Savoir de quoi on parle est un minimum quand on prétend raisonner. Comme le disait Nicolas Boileau : « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. »

Vous devez donc faire l’effort de comprendre les termes juridiques afin de saisir leur signification concrète (comme la notion de jurisprudence) mais aussi pour éviter de les confondre (comme cela se fait souvent avec les verbes stipuler et disposer).

 
Etape n°2 : développer ses connaissances et sa culture juridique

Pour faire des liens entre des notions et des concepts, encore faut-il maitriser ces concepts ! Il est donc nécessaire de connaitre un minimum vos cours et de vous documenter pour développer votre culture juridique.

Inutile de tout retenir par coeur : ce ne sont pas les détails qui vous permettent de bien raisonner mais les liens que vous pouvez faire entre les idées. D’où l’importance (aussi) de bien comprendre la méthodologie du droit

 
Etape n°3 : se familiariser avec la doctrine

Si cela vous arrive d’être impressionné par la fulgurance et la profondeur de la réflexion d’un juriste, dites-vous bien qu’il est sans doute plus malin que vous, mais pas forcément beaucoup plus intelligent : de nombreux théoriciens du droit ont réfléchi depuis des siècles et vous pouvez vous nourrir de leur intelligence.

En lisant des textes de doctrines, vous gagnerez en temps fou dans la compréhension du droit et des ses enjeux… ainsi que dans la rédaction de vos devoirs. Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire l’effort de réfléchir (au contraire !) mais vous pouvez gagner du temps dans votre compréhension et dans votre réflexion en prenant connaissance de la sagesse de vos prédécesseurs à travers les livres et les revues.

 


Abonnez-vous à Juriswin !

Sinscrire

 
N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires de cet article !
Vous pouvez aussi rejoindre Juriswin sur Facebook et/ou Twitter
 

logo juriswin
 
 

Publicités

Participez à la discussion et laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s