La faluche, une tradition séculaire (en droit et ailleurs)


Faluche Droit

 
Lors de vos pérégrinations étudiantes nocturnes, peut-être avez-vous croisé certains de vos congénères arborant un drôle de béret de velours noir orné de rubans et de pin’s… On appelle ça une faluche. Et bien qu’elle ait tendance à disparaître, la faluche est la coiffe traditionnelle des étudiants de France depuis 1888 !

 
Pour comprendre la faluche : un peu d’histoire…

Le 12 juin 1888, les étudiants parisiens sont invités à fêter les 800 ans de l’université de Bologne. Et la délégation française, dont la tenue était très sobre, s’est émerveillée de la diversité et de la richesse des costumes arborés par les étudiants du monde entier :

  • Les Italiens arboraient le chapeau façon Louis XI
  • Les Belges portaient des pennes et ces calots
  • Les Suisses se coiffaient de minces képis à petites visières
  • Les Espagnols arboraient des tunas et des capes à rubans
  • Les Allemands portaient de larges casquettes plates sans rebords

La délégation décida donc de choisir une coiffure spécifique pour les étudiants de France. Et en hommage à ce beau congrès, le choix se porta tout simplement sur le béret de velours noir des habitants de la région bolonaise !

 
La faluche étudiante : une tradition codifiée

À l’origine portée vierge, la faluche s’est peu à peu enrichie de décorations diverses : un ruban circulaire, des insignes, d’autres rubans variés… Et tout ceci n’est pas anodin, au contraire. Respectant un code en vigueur partout en France, les couleurs et insignes portés sur la faluche retracent la vie de l’étudiant. Toute personne connaissant le code de la faluche peut ainsi « lire » la faluche de son interlocuteur et connaître son parcours et ses hobbies.

De plus, les faluchards se regroupent généralement dans des associations, ce qui permet l’organisation de diners, de soirées, de week-ends… Au sein de chaque filière d’études, les faluchards élisent un grand maître (GM) qui veille au bon déroulement des festivités et qui est considéré comme le garant des traditions. Selon les villes, le GM est parfois assisté d’un grand chambellan (GC)… ce qui a l’avantage de répartir le travail !

Mais ne vous laissez pas inquiéter par cette apparence hiérarchique ; c’est surtout un calque parodique d’autres traditions qui se veulent plus sérieuses (on vous laisse deviner lesquelles).

 
Mais à quoi ça sert, d’avoir une faluche ?

Très franchement, être faluchard ne « sert » strictement à rien. Cela ne vous rendra pas plus beau, pas plus grand, pas plus fort, pas plus riche. On compte bon nombre d’anciens faluchards au Parlement, ou parmi les happy few du grand monde, mais rien ne dit que votre faluche vous fera suivre le même chemin. Il y a même fort à parier que cela n’ait strictement rien à voir.

Par contre, si vous voulez profiter de vos études pour voyager, rencontrer des personnes très différentes, découvrir les spécialités régionales, tisser d’improbables mais solides amitiés, passer des soirées et des week-ends inoubliables… Alors peut-être, je dis bien peut-être, que vous trouverez votre bonheur parmi les faluchards.

Pourquoi peut-être ? Tout simplement parce que la faluche est comme une auberge espagnole, et comme n’importe quelle autre communauté d’êtres humains : on y trouve avant tout la convivialité que l’on souhaite soi-même partager.

Si l’expérience vous tente, passez faire un tour dans votre BDE !

 


Abonnez-vous à Juriswin !

Sinscrire

 
N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires de cet article !
Vous pouvez aussi rejoindre Juriswin sur Facebook et/ou Twitter
 

logo juriswin
 
 

Publicités

Participez à la discussion et laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s