Arrivée à l’université : faut-il assister à la pré-rentrée… et à quoi sert-elle ?

Arrivée à l'université : faut-il assister à la pré-rentrée... et à quoi sert-elle ?

 
Etudiants de première année (et parfois les autres aussi…), les vacances sont parfois plus courtes que vous ne le pensez ! En effet, la semaine qui précède le début des cours, vous serez convié à la fameuse réunion de pré-rentrée. En fonction de votre personnalité, vous pouvez être excité comme une puce ou malheureux comme les pierres (c’est selon). Et vous pouvez aussi vous demander si cette réunion est bien utile…

Faut-il vraiment abréger vos vacances pour retourner sur les bancs de l’école alors que vous avez enfin eu le bac ? Et le cas échéant, comment faut-il aborder cette première rencontre avec le monde universitaire ?

 
Assister à la réunion de pré-rentrée, est-ce bien utile ?

La réponse est oui, vous pouvez passer à la question suivante !

Blague à part, il ne s’agit pas de jouer au bon élève ou de « faire les choses bien » en assistant à une réunion pédagogique : vous vous apercevrez rapidement qu’à la fac, personne ne se soucie du fait que vous fassiez les choses bien… Vous pouvez travailler ou ne rien faire, personne ne viendra vous donner un bon point ou vous tirer les bretelles.

Lire la suite « Arrivée à l’université : faut-il assister à la pré-rentrée… et à quoi sert-elle ? »

Publicités

Chronique d’un étudiant en droit, tome 2 : comment réussir son cursus (et trouver un emploi)

Chronique d'un étudiant en droit, tome 2

La faluche, une tradition séculaire (en droit et ailleurs)

Faluche Droit

 
Lors de vos pérégrinations étudiantes nocturnes, peut-être avez-vous croisé certains de vos congénères arborant un drôle de béret de velours noir orné de rubans et de pin’s… On appelle ça une faluche. Et bien qu’elle ait tendance à disparaître, la faluche est la coiffe traditionnelle des étudiants de France depuis 1888 !

 
Pour comprendre la faluche : un peu d’histoire…

Le 12 juin 1888, les étudiants parisiens sont invités à fêter les 800 ans de l’université de Bologne. Et la délégation française, dont la tenue était très sobre, s’est émerveillée de la diversité et de la richesse des costumes arborés par les étudiants du monde entier :

Lire la suite « La faluche, une tradition séculaire (en droit et ailleurs) »

Redoublement en fac de droit : faut-il se préparer à redoubler sa L2 de droit ?

Redoublement en fac de droit : faut-il se préparer à redoubler sa L2 de droit ?

 

En fac de droit, vous entendrez souvent dire que c’est en L2 qu’il y a le plus de redoublements. C’est vrai… mais il faut aussi comprendre pourquoi (ça évite de se dire qu’on va redoubler quoi qu’il arrive).

Pour commencer, la notion de « plus de redoublements » n’est qu’un comparatif en pourcentages, or la loi des nombres s’explique facilement :

  • Il y a peu de redoublements en L1 parce que la plupart des personnes concernées abandonnent en cours de route, ce qui fait d’office 50% de redoublants potentiels qui quittent le système.
  • Il y a peu de redoublements en L3 parce que c’est une suite logique de la L2 donc c’est une année moins difficile, comparée aux deux précédentes (et il y a aussi des réorientations post bac+2).

Lire la suite « Redoublement en fac de droit : faut-il se préparer à redoubler sa L2 de droit ? »

Faut-il réviser son droit pendant les vacances d’été ? Comment préparer son entrée en L1, L2, L3, master de droit…

Précision pour commencer : cet article parle bien des vacances d’été. Pendant les autres vacances, vous pouvez deviner vous-même la marche à suivre : relire ce qui vous a échappé, approfondir ce que vous avez du mal à saisir, réviser vos connaissances et bien dormir pour tout mémoriser…


summer-holiday-hd-wallpaper-cupcakepedia

L’année universitaire est courte et les vacances d’été sont attendues avec impatience (par les profs comme par les étudiants). Avec un peu de chances, vous pouvez combiner un boulot d’été pour gagner de la thune et des moments plus cools pour vous reposer.

Mais la question qui tue, c’est : faut-il réviser pendant les vacances d’été, comme vos parents vous encourageaient à le faire au lycée ?

A priori, ça ne vous excite pas plus que ça, et vous avez (peut-être) raison. A vrai dire, tout dépend de votre situation…

Lire la suite « Faut-il réviser son droit pendant les vacances d’été ? Comment préparer son entrée en L1, L2, L3, master de droit… »

Choisir la bonne licence de droit : mention ou parcours en droit privé, droit public ou généraliste… Est-ce vraiment important ?

Dans de nombreuses universités, on impose désormais un choix d’orientation aux étudiants dès la troisième année de licence sous forme de « mention » ou de « parcours » en droit privé, droit public ou droit généraliste (parfois dite « licence mixte » ou « droit général »). Cela génère parfois un peu d’anxiété au moment du choix… mais franchement, ne vous inquiétez pas !

Crossroad in lavender meadow

 
Une spécialisation artificielle très relative

Le choix de cette « spécialisation » en licence n’est ni décisif ni définitif. D’une part parce que les enseignements dans les parcours de droit privé incluent aussi des matières de droit public, et réciproquement. D’autre part parce que cette « spécialisation » un peu artificielle intervient surtout sur le choix des matières en TD…

Lire la suite « Choisir la bonne licence de droit : mention ou parcours en droit privé, droit public ou généraliste… Est-ce vraiment important ? »

Réorientation et passerelles après la L1 : quelles sont les possibilités pour changer de filière si on ne supporte plus le droit ?

Si vous êtes inscrit en L1 de droit mais que vous ne supportez plus ni la beauté subtile de la Constitution ni les charmes cachés du Code civil, il ne sert à rien de souffrir plus longtemps ! De nombreux étudiants changent d’orientation dès la fin du premier semestre ou à l’issue de la L1 et ce n’est pas un drame, d’autant plus que de nombreuses possibilités de réorientation existent.

orientation_carriere

Lire la suite « Réorientation et passerelles après la L1 : quelles sont les possibilités pour changer de filière si on ne supporte plus le droit ? »