Poursuite d’études en droit : faut-il faire un LLM ou un mastère spécialisé ?


Poursuite d'études en droit : faut-il faire un LLM ou un mastère spécialisé ?

 
Si vous souhaitez poursuivre vos études mais que l’aventure du doctorat vous semble un peu longue et que vous ne disposez que d’une année supplémentaire, peut-être aurez-vous envie de tenter l’expérience d’un LLM pour enrichir votre CV ?

Sorte d’exception culturelle juridique, le Master of Laws ou LLM (du latin « legum magister ») est un peu le MBA des études de droit, c’est-à-dire un diplôme réputé très sélectif à l’entrée et spécialisé dans un domaine particulier du droit, en principe délivré dans les pays anglophones (mais qu’on trouve désormais dans certaines universités françaises… sous réserve d’être bilingue).

En principe, les titulaires d’un LLM ont bénéficié d’un enseignement poussé et produit un travail de recherche dans un domaine spécifique du droit. C’est ainsi une sorte de certification « deluxe » pour les avocats anglo-saxons, qui le suivent afin de se spécialiser dans un secteur spécifique, pour obtenir une promotion et pour renforcer leur réseau professionnel.

En particulier si vous souhaitez devenir avocat ou intégrer le secteur privé, obtenir un LLM n’est pas dénué d’avantages : une reconnaissance académique accrue, un réseau international de juristes, une spécialisation professionnelle reconnue… donc une embauche facilitée dans les cabinets juridiques spécialisés et les entreprises internationales.

Poursuite d'études en droit : faut-il faire un LLM ou un mastère spécialisé ?

En revanche (sauf si vous bénéficiez d’un échange inter-universitaire), il faut savoir qu’un LLM coûte cher, en particulier si vous visez les Etats-Unis : plus de 50 000$ de frais d’inscription, auxquels il faut ajouter les frais de logement, transports, etc. Mais des programmes plus accessibles financièrement (parfois 10 fois moins cher) existent au Royaume-Uni et votre formation sera tout autant reconnue ! Reste, là encore, à faire la balance entre le coût et les avantages en fonction de votre projet…

Enfin, parmi les derniers arrivés dans l’univers des formations sélectives estampillées « en mode star », il y a les mastères spécialisés. A ne pas confondre avec les masters (notez bien l’orthographe différente) ; une erreur encore faite par beaucoup… d’enseignants universitaires !

Un mastère spécialisé (MS) est un diplôme labellisé délivré par un établissement membre de la Conférence des grandes écoles (CGE) dans le cadre d’une formation accréditée. Avec une vocation professionnelle affirmée, un MS permet aux étudiants d’acquérir une spécialisation correspondant à des besoins identifiés par les entreprises et ainsi de se doter d’une double compétence reconnue sur le marché du travail. Il ne s’intègre qu’après l’obtention préalable d’un master, ce qui en fait une formation originale de type « bac+6 ».

La scolarité peut se faire à plein temps ou à temps partiel, avec au moins 350 heures d’enseignements théoriques, des travaux pratiques et des travaux de groupe ainsi que la préparation d’une thèse professionnelle (qui est donc beaucoup plus courte qu’une thèse de doctorat, il s’agit plutôt d’une forme de mémoire) issue d’un travail personnel préparé dans le cadre d’une mission en entreprise. C’est donc un investissement particulièrement exigeant sur le plan humain… mais aussi sur le plan financier puisqu’on trouve rarement des MS en-dessous de 12 000€ de frais d’inscription. En revanche, le taux d’emploi à l’issue d’un MS frise les 100%, ce qui se passe de commentaire !

A noter qu’en raison de l’approche particulière de ce type de diplôme qui consiste à se tourner vers les entreprises afin d’être en phase avec le marché de l’emploi, de nouveaux MS se créent chaque année tandis que d’autres disparaissent. Vous ne trouverez donc pas forcément un domaine qui vous intéresse dans le panel des cursus proposés… Le plus simple pour se renseigner sur les formations disponibles est donc de se rendre directement sur le site de la CGE : www.cge.asso.fr

Chronique d'un étudiant en droit, Tome 2 - Mes conseils pour réussir votre cursus (et trouver un emploi) CHRONIQUE D’UN ETUDIANT
EN DROIT, TOME 2

Mes conseils pour
réussir votre cursus
(et trouver un emploi)


Format broché
14,95 €

-Commander-


Format Kindle
10,99 €

-Commander-

 


Abonnez-vous à Juriswin !

Sinscrire

 
N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires de cet article !
Vous pouvez aussi rejoindre Juriswin sur Facebook et/ou Twitter
 

logo juriswin
 
 

Publicités

Participez à la discussion et laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s