Quelles différences entre droit naturel et droit positif ?

Quelles différences entre droit naturel et droit positif ?

 
Lorsque les juristes parlent de droit, ils parlent généralement de « droit positif », c’est-à-dire d’un droit construit par l’homme, par opposition à un « droit naturel », qui existerait à l’état de nature. C’est un débat philosophique qui appelle souvent deux remarques :

  • Les humains érigent des règles pour chaque société, et chaque société a ses propres règles (qui peuvent être très différentes d’une société à l’autre).
  • Indépendamment des considérations humaines, la nature impose des règles communes à tous les individus (et il est difficile, voire impossible, de s’y soustraire).

Dans les sociétés modernes, on a tendance à considérer que le concept de droit naturel doit servir de base aux règles du droit objectif.

Lire la suite « Quelles différences entre droit naturel et droit positif ? »

Publicités

La jurisprudence : définition d’une « source de droit » pour « faire jurisprudence »

La jurisprudence est un mot qu’on entend beaucoup à la télé et qui a (parfois) envahi le langage commun (« là il y a jurisprudence, Bidule a déjà fait comme ça« ). Et au final on ne comprend pas toujours de quoi il s’agit… C’est pourtant assez simple.

Désolé pour les amoureux de l’étymologie, la jurisprudence n’a pas grand-chose à voir avec la prudence du juriste (ouh, la blague de prof de droit bien lourde).

jurisprudence

La jurisprudence, c’est l’état pratique du droit positif (à un moment donné) tel qu’il est interprété dans les tribunaux.

Pour faire simple, c’est la manière dont les juges appliquent les règles de droit face à une situation donnée ; on parle également de tendance jurisprudentielle.

Lire la suite « La jurisprudence : définition d’une « source de droit » pour « faire jurisprudence » »