Etudes de droit et cursus juridique : comment choisir ses matières optionnelles ?


Les études universitaires sont ainsi faites qu’on vous impose certaines matières (et pas toujours les plus funkies) mais que vous avez aussi le droit de choisir parmi plusieurs autres. Vous voila donc aux commandes de votre destin ; une once de liberté pour un kilogramme de responsabilité. Il parait que trop de choix tue le choix… Alors comment faire son choix ?

choisir

Conseil n°1 : vérifiez le contenu des cours proposés

Parfois, l’intitulé sonne super bien mais le plan de cours est à ch*er. Mieux vaut donc vérifier ce que vous allez devoir étudier. Idem pour le prof, d’ailleurs ! Le délit de sale gueule existe, il faut bien l’avouer, et si le prof ne vous revient pas, vous aurez du mal à vous motiver pour aller en amphi, ce qui est généralement le début des problèmes…

Une bonne façon pour se renseigner est donc d’assister aux réunions de rentrée (eh oui…) : il y a souvent le défilé des profs qui viennent « vendre » leur matière, ce qui permet de se faire une première idée. Autre solution : aller aux premiers cours pour voir si le contenu est aussi sexy que l’intitulé ; ça prend du temps mais ça évite les problèmes !

Conseil n°2 : choisissez les cours qui vous branchent le plus

Arrêtez de vous passer la rate au court-bouillon : les options que vous choisissez en L1 ou en L2 ne vous condamneront pas pour l’éternité à suivre tel ou tel cursus ou faire tel ou tel job. Personne n’est dupe ; la plupart des étudiants n’ont pas de projet professionnel en arrivant à la fac.

Ce qui conditionne votre réussite à l’université, ce sont vos notes. Ce qui conditionne vos notes, c’est le travail fourni. Et ce qui conditionne le fait que vous vous bougiez les fesses, c’est souvent le fait d’aimer ou non une matière. Besoin de vous faire un dessin ?

Conseil n°3 : essayez (quand même) de rester cohérent(e)

Ce qui est valable en L1 et L2 l’est un peu moins en L3 et M1 : il y a quand même un moment où vous allez devoir choisir une orientation plus précise pour accroitre vos chances d’admission en M2. Les notes sont donc importantes mais les directeurs de M2 sont parfois tatillons sur la cohérence des cursus.

Il sera ainsi difficile d’être pris en M2 de droit des affaires si vous avez gobé du droit administratif pendant 4 ans, et réciproquement. Mais la vraie question à vous poser, c’est peut-être : pourquoi faire un M2 de droit des affaires alors que vous avez toujours voulu faire du droit administratif ?

 


Abonnez-vous à Juriswin !

Sinscrire

 
N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires de cet article !
Vous pouvez aussi rejoindre Juriswin sur Facebook et/ou Twitter
 

logo juriswin
 
 

Publicités

Participez à la discussion et laissez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s