Droit Public QCM, l’appli pour réviser le droit public : droit constitutionnel, droit administratif, contentieux…

Droit Public QCM, l'appli pour réviser le droit public

 

A l’approche des exams, il est parfois difficile de tester ses connaissances et de savoir si l’on est prêt pour le jour J… Mais un étudiant en M2 de l’université de Bordeaux a eu la bonne idée de créer une nouvelle appli : Droit Public QCM, pour faire le point en ce qui concerne les matières de droit public !

Disponible depuis quelques jours, cette application iPhone regroupe plus de 400 questions dans différentes matières de droit public : droit constitutionnel, droit administratif, contentieux constitutionnel, grands arrêts du droit administratif… Chaque question fait l’objet d’une réponse détaillée vous permettant de mieux comprendre et assimiler les différents points à retenir en droit public.

Lire la suite « Droit Public QCM, l’appli pour réviser le droit public : droit constitutionnel, droit administratif, contentieux… »

Publicités

JurisAdmin, l’appli qui va remplacer le GAJA ? Les arrêts de la jurisprudence administrative dans votre iPhone !

Vous le déplorez sans doute autant que moi et la plupart des étudiants qui ont connu les joies de cette matière : il n’y a toujours pas de Code de droit administratif disponible où que ce soit…

A défaut, il y a le célèbre « GAJA », pour « grands arrêts de la jurisprudence administrative », qui regroupent les décisions les plus importantes rendues par le Conseil d’État. La première édition du GAJA date de 1873… et la dernière édition date de 2015 (à l’heure où j’écris cet article).

jurisadmin

Sauf que voila, le GAJA, ça coute une blinde et ça pèse le même poids qu’une enclume (plus de 1000 pages à transporter). Mais vous pouvez désormais transporter la même chose dans votre smartphone grâce à l’application JurisAdmin !

Lire la suite « JurisAdmin, l’appli qui va remplacer le GAJA ? Les arrêts de la jurisprudence administrative dans votre iPhone ! »

Peut-on contester une note d’examen ? Le droit administratif à l’usage de l’étudiant en droit…

A l’université, la notation est libre et un professeur a le droit d’être souple ou exigeant, sévère ou indulgent (tant que le principe d’égalité est maintenu : il n’a pas le droit de vous saquer parce qu’il n’aime pas votre gueule). Néanmoins, un étudiant a aussi le droit de demander des explications sur sa note… voire de la contester. Mode d’emploi.

trial

Option n°1 : demander des explications

En cas de note surprenante ou d’annotations illisibles, il ne faut pas hésiter à demander des explications au correcteur (en restant poli, ça marche mieux). On obtient alors généralement à la fois des éclaircissements et des conseils… mais pas de modification de la note, sauf si le correcteur reconnaît qu’il s’est trompé (ce qui est rare).

Lire la suite « Peut-on contester une note d’examen ? Le droit administratif à l’usage de l’étudiant en droit… »